mercredi 5 septembre 2012

Par un matin de brouillard

Hier, jour de rentrée, nous sortions faire la photo habituelle de nos trois écoliers.
Il y avait un beau brouillard, comme j'aime, et qui rend joli et mystérieux mon petit coin de campagne...

Temps idéal (aube, mystère et meules de foins) pour ces farouches et sagaces animaux que sont les girafes limousines.
Et paf ! (la girafe), cela ne manqua pas, l'une d'entre elles se présenta à nous, intriguée probablement par la vesture de nos beaux enfants, les couleurs des cartables et cet étrange cérémonial que nous humains appelons la rentrée des classes.
Là, regardez.
Nous approchâmes lentement de l'animal tressaillant et perplexe, qui bizarrement semblait avoir égaré son parapluie...
Et Éliante, qui en d'autres temps, savait attraper les licornes, se saisit de l'animal...
Nous décidâmes d'adopter la belle, manifestement égarée loin de sa horde, peut-être effrayée par l'apparition d'un prédateur (chien, sanglier, mémé à fleurs ?).

5 commentaires:

Nanou a dit…

Une rentrée girafante à souhait !

Nicolas Gouny a dit…

comme il se doit ^^

Sardine a dit…

Oh mais quelle est belle, avec ses yeux doux !

Oh mais comme ils sont beaux, avec leur vesture de rentrée !

(Et t'es fort, tu réussis même à me faire aimer le brouillard !)

poulopot a dit…

Mais c'est qu'il a l'air de faire frais dans le limousin! Ne faudrait-il pas songer à fabriquer une vesture à l'animal de compagnie?

Nicolas Gouny a dit…

Sardine, c'est beau le brouillard, et, à part une girafe, il n'y a rien de plus joli qu'une meule dans la brume :)

Poulopot, ne t'inquiète pas elles sont parfaitement acclimatées :)