mardi 25 mars 2008

Pierrot les oiseaux


J'ai toujours eu beaucoup d'affection pour le personnage de Pierrot, le petit habitant de la Lune.
J'ai ajouté à ses côté deux oiseaux, des corbeaux, que j'aime bien.

Voici donc mon petit Pierrot, mélancolique, amateur d'Apollinaire (“Un rêve sans étoile est un rêve oublié”) et de Grandaddy (“So you'll aim toward the sky”).

Je pense à lui donner une Pierrette les oiselles, pour le distraire de ses sombres idées, et pour qu'ils mêlent leurs pas.

5 commentaires:

laurent a dit…

un petit coin de rêve pour moi ,j'aime trés fort les dessins de mon gendre et les écrits de ma fille ,continuez à me faire vivre dans ce monde enchanté .............

carl a dit…

je suis tres fan de ton pierrot moi aussi... et j'ai hate de voir sa pierrette...

Carole a dit…

C'est très beau !
C'est sûr, Pierrot ne peut pas rester seul, il doit trouver quelqu'un pour chasser l'ennui, il a l'air bien triste !

un Gouny ou l'autre a dit…

Je pense que Pierrette est en plein voyage vers la Lune, elle devrait arriver d'ici peu

miel a dit…

on dit de pierrot qu'il est triste quant est t'il du tient?