vendredi 2 avril 2010

La fée du soir est de sortie (et on peut la gagner)

Fée du soir est enfin sorti en librairie, et je l'ai chez moi...
Allez, je vous montre quelques images de l'intérieur.
Le beau monde des papillons (la page de garde en fait).
Un voyage dans un monde fabuleux, un peu étrange (et dérangeant).
Mais où court-elle ?
Pour fêter ça, comme d'habitude, un petit concours permettra à l'un d'entre vous de gagner un exemplaire dédicacé du livre.
Pour participer au tirage au sort, je vous propose de m'aider à écrire un long poème idiot et romantique, dont le premier vers et demi serait :

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir...

Le premier participant termine le vers et commence le troisième, le deuxième participant fini le troisième et commence le quatrième, et ainsi de suite...
(C'est un peu compliqué, je sais, mais l'essentiel est de s'amuser.)

32 commentaires:

Coralie Colorie a dit…

Génial !
En tout cas félicitations pour cette parution et ta petite idée de concours promet de bien nous amuser !
Je commence avant le week-end...

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir...

Valérie de la Torre a dit…

BRAVO!

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir...
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir...

valy a dit…

Félicitatons Nicolas!! Alors je continue!

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinart
avec son ami le chat noir...

stephanie a dit…

ça a l'air très chouette!
Bravo!
Stephpoche
http://mesptizanimos.over-blog.com

agdoalto a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de

les croquis du loup a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou ...

Nicolas Gouny a dit…

Il prend belle tournure ce poème. Merci à tous !

Choumie a dit…

Félicitations !

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser...

MOИA a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages...

Lila a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...

fripouille a dit…

Félicitations!

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance

véro'. a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre de vacances,
avec son amie Hortense!

Merci Nicolas pour cette excellente idée.
Biz xxx véro'.

Missouris a dit…

c'est un roman :-))


À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre de vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves...

zen a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre de vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève


(tu vas t'amuser pour l'illustrer cette histoire ! :D :D)

chicoumi a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre des vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson,

fripouille a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre des vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson,
C'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.

agdoalto a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre des vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson,
C'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin

Sardine a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre des vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson,
C'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :

fripouille a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre des vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson,
C'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette!
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...

DouKaDouKa a dit…

The angle of your drawings are very interesting :) it's amusing to look at :)

Maybe you should list your book on etsy :P I'd love to have it :)

oh and the draw.. If only my french was better.. ^_*

katou a dit…

Hop ça continue en attendant de voir et lire ce charmant album! (en tout cas tes images donnent envie).
À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car,
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure ou
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe à prendre des vacances,
avec son amie Hortense!
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson,
C'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette!
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux!
De la poudre de perlimpimpin...

Anonyme a dit…

Une bise des AHA. On prend la suite :


À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure où
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe
à prendre des vacances,
avec son amie Hortense !
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson
S'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin ?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette !
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux !
De la poudre de perlimpimpin...
ça les rend fleur bleue !"
Avec Midinette, la fée de midi,

Carole a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure où
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe
à prendre des vacances,
avec son amie Hortense !
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson
S'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin ?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette !
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux !
De la poudre de perlimpimpin...
ça les rend fleur bleue !"
Avec Midinette, la fée de midi,
A l'heure où les girafes nourrissent leurs petits,
notre fée du soir retrouve l'espoir,

Missouris a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure où
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe
à prendre des vacances,
avec son amie Hortense !
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson
S'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin ?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette !
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux !
De la poudre de perlimpimpin...
ça les rend fleur bleue !"
Avec Midinette, la fée de midi,
A l'heure où les girafes nourrissent leurs petits,
notre fée du soir retrouve l'espoir,

et s'en va dans le noir,
dans la chambre du petit Gaspard...

fripouille a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure où
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe
à prendre des vacances,
avec son amie Hortense !
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson
S'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin ?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette !
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux !
De la poudre de perlimpimpin...
ça les rend fleur bleue !"
Avec Midinette, la fée de midi,
A l'heure où les girafes nourrissent leurs petits,
notre fée du soir retrouve l'espoir,

et s'en va dans le noir,
dans la chambre du petit Gaspard...

Celui-ci paisiblement dort,
Parmi ses doudous-trésors

Carole a dit…

Avec Midinette, la fée de midi,
A l'heure où les girafes nourrissent leurs petits,
notre fée du soir retrouve l'espoir,

et s'en va dans le noir,
dans la chambre du petit Gaspard...

Celui-ci paisiblement dort,
Parmi ses doudous-trésors

"Ces instants valent de l'or",
Se dit-elle, en l'aimant très fort...

Rayjane a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure où
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe
à prendre des vacances,
avec son amie Hortense !
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson
S'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin ?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette !
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux !
De la poudre de perlimpimpin...
ça les rend fleur bleue !"
Avec Midinette, la fée de midi,
A l'heure où les girafes nourrissent leurs petits,
notre fée du soir retrouve l'espoir,

et s'en va dans le noir,
dans la chambre du petit Gaspard...

Celui-ci paisiblement dort,
Parmi ses doudous-trésors

la fée de la nuit arrive en catimini
pour lui faire des guilis-guilis

valy a dit…

Alors Gaspard se réveille
Et baille aux corneilles!!

Nicolas Gouny a dit…

et bah, ça prend une sacrée tournure, merci à tous !!

rafistole a dit…

Il avale quelques mouches,
Et se rendort comme une souche !

Marie-Hélène a dit…

Y'a pas à dire,
Cette fée du soir
A de drôles de pouvoirs
Qui nous font bien rire.

Jean-Louis a dit…

À l'heure où les girafes vont boire,
La fée du soir, dans sa baignoire,
Garde un secret espoir
Celui de sortir ce soir
et de noyer son désespoir
autour d'un verre de pinard
avec son ami le chat noir
qui tend sa carafe
propose un caf'
et broie du noir, face au miroir,
brouillé par la vapeur car
cette bêtasse a oublié de
couper l'eau chaude qui a débordé
Et la voilà en train d'éponger à une heure où
Elle préférerait aller danser
Avec ses copains et s'amuser
La tête dans les nuages, elle voyage
Voit parfois des mirages...
Elle ne distingue plus la différence
entre réalité et errance
Il est vraiment temps qu'elle songe
à prendre des vacances,
avec son amie Hortense !
La fée de la chance,
Toutes les deux au pays des rêves,
se remplissent la panse
car c'est jour de grève
A Crapahoudance.
Leur compagnon Robinson
S'est levé ce matin tout molasson,
Le visage couvert de boutons.
Et que fait la fée du matin,
du soir au matin, jusqu'à la Saint Glinglin ?
A l'heure où les girafes se font des câlins,
elle pousse sa petite ritournelle avec entrain :
"Comme la vie est chouette !
A l'aide de ma baguette,
Je rends les gens heureux...
Même si, même si, je vous le dis :
que de la poudre aux yeux !
De la poudre de perlimpimpin...
ça les rend fleur bleue !"
Avec Midinette, la fée de midi,
A l'heure où les girafes nourrissent leurs petits,
notre fée du soir retrouve l'espoir,

et s'en va dans le noir,
dans la chambre du petit Gaspard...

Celui-ci paisiblement dort,
Parmi ses doudous-trésors

la fée de la nuit arrive en catimini
pour lui faire des guilis-guilis

Alors Gaspard se réveille
Et baille aux corneilles!!

Il avale quelques mouches,
Et se rendort comme une souche !

Y'a pas à dire,
Cette fée du soir
A de drôles de pouvoirs
Qui nous font bien rire.

Avec ses pouvoirs magiques
munie de sa baguette électrique,